Le bulletin hebdomadaire 11ème édition

Mars est arrivé déjà. Le temps passe hyper vite, hein? Arrête! Je suis tout essoufflée ici! Et il était le 29 février. Une semaine pleine de phénomènes de calendrier (?! Je dis des âneries. Je suis même pas sûre si c’est du vrai français – corrigez-moi SVP!).

Bon, le lundi j’étais assez productive. C’est un avantage de n’avoir pas de cours jusqu’au soir, et tant mieux s’ils ont été annulés! J’aime le cours, mais il est frustrant parfois de ne pas finir avant 21h. De toute façon, ça me permet de me concentrer mieux sur les autres travaux. Et comme ça je pourrais aussi déjeuner avec des amies, ce qui était sympa.

La prochaine activité notable de la semaine se passait le mercredi. Bon, notable ne signifie pas nécessairement agréable. Vendredi avant, je déjeunais avec des amies, quand une fille nous a approchées nous offrant une fiche pour une pièce (“War Pig”) qui se déroulait à un théâtre du coin. Et l’entrée était gratuite. Sentant aventureuses (quel mal y a-t-il cela?), nous, toutes les trois, avons décidé d’y aller le voir. Quelle erreur ! C’était une de ces pièces “moderne” qui se déclarait d’être “une satire tragi-comique”. Tragique, oui, mais plutôt énervante que comique : la comédie consistait de répéter les mêmes refrains encore, et encore, et encore. Et la modernité consistait d’aller cinq pas trop loin de ce qui est nécessaire ou de bon goût. Nous avons abandonné mi-séance pour prendre un verre dans le restaurant italien à côté. Alors, à tous mes camarades de l’UNIGE : n’allez pas la voir, elle est affreuse! Tirade finie.

Jeudi j’ai eu mon premier cours de yoga du semestre! Je me suis inscrite au début du semestre dans l’espoir de faire enfin quelque chose qui ressemble le sport. Mon vélo me manque ici et, car je prends le tram partout, je fais pas grand-chose d’autre. De plus, j’ai déjà essayé du yoga, et il m’a plu beaucoup, alors il avait du sens. Et j’ai réussi à suivre le cours tout en français! Je suis assez fière de ça.

Vendredi est aussi un jour libre! Je me sens un peu sournoise de programmer l’horaire pour me donner un weekend de quatre jours. Mais je m’en fiche! Comme ça je peux explorer un peu… ou bien compléter les trois traductions et trois lectures qu’on m’a données pendant les cours de la semaine. L’un ou l’autre.

Le weekend était le weekend, et on est arrivé ici! Voilà, en bref. Je vous verrai au prochain (j’ai trop hâte! Pas de spoilers. Sauf ceux qui me connaissent trop bien, avec qui je peux parler de rien d’autre).

A bientôt!

Ceri

(7/3/16)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s